Les fruits

Plantation et entretien : comment avoir de beaux fraisiers ?

Comment planter des fraises ?
Rédigé par Christophe

Très faciles à cultiver au jardin ou au balcon, les fraises font le bonheur des gourmands. Variété, arrosage, exposition, entretien, que faut-il savoir pour être certain d’avoir de généreuses récoltes tous les ans ?

Fraisier remontant ou non remontant : quelle différence ?

Gariguette, Maras de bois, en plus de choisir la variété de fraisiers, vous devrez également déterminer si vous désirez :

  • des fraisiers non-remontants : ces plants produisent entre fin mai et fin juin selon la variété. Leur production est particulièrement généreuse et savoureuse, mais sur une période relativement courte. Le fraiser non-remontant est idéal pour manger tel quel, mais également pour faire des desserts, des gâteaux ou encore de délicieuses confitures ;
  • des fraisiers remontants : contrairement aux précédents, la production de ces plants est étalée sur plusieurs mois. Généralement, on peut déguster les premières fraises à partir de mi-juin et jusqu’à fin septembre, voire davantage selon la région. Si la production n’est pas massive comme dans le cas des non-remontants, elle permet toutefois de prolonger le plaisir de savourer de bonnes fraises du jardin.

La plupart des jardiniers optent aujourd’hui pour des fraisiers remontants. Idéalement, si vous avez suffisamment de place, il est recommandé de mixer les deux types pour avoir une abondance de fraises plus tôt, tout en prolongeant le plaisir tard dans la saison.

Comment planter et entretenir les fraisiers ?

Quand planter des fraisiers ?

S’il est possible d’en planter début du printemps pour espérer avoir les productions dès le mois de juin, il est préférable de mettre en terre ses fraisiers au tout début de l’automne. Ceux-ci ont alors davantage de temps pour s’enraciner convenablement, ce qui est le gage d’une récolte généreuse dès le mois de juin.

Espacement entre les pieds de fraises

Idéalement, l’espace entre chaque plant de fraisiers doit être de 40 cm, et de 70 à 80 cm entre les rangs.
Il faut savoir que le fraisier est une plante gourmande, qui a une préférence pour les sols riches et bien drainés. Si votre terre et argileuse ou lourde, vous pouvez apporter au préalable un petit peu de terreau ou de compost au pied de votre plant de fraise.

Utilisation d’un paillis

Au moment de la mise en terre de vos plants, vous devez prévoir un paillis. Celui-ci a deux fonction principales :

  • conserver l’humidité de la terre, notamment à la belle saison pour favoriser la production de fruits et réduire l’arrosage ;
  • empêcher le développement des adventices (les mauvaises herbes !) et donc s’épargner la corvée du désherbage.

Pour le paillis, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • le film plastique : peu onéreuse, cette solution présente toutefois de nombreux inconvénients. Tout d’abord, il s’agit d’un matériau imperméable qui ne laisse pas la matière organique passer. Le sol ne peut donc que s’appauvrir et vos récoltes vont immanquablement aller en déclinant d’une année sur l’autre. En outre, après 4 ou 5 ans, lorsqu’il vous faut renouveler vos fraisiers, ce film plastique est également à renouveler. Le problème, c’est qu’il n’est pas recyclable ;
  • le paillis naturel : le paillage le plus connu et le moins cher est évidemment la paille. D’autres matériaux peuvent être utilisés comme le bois raméal fragmenté (BRF), des feuilles mortes, etc. L’avantage principal de ce genre de paillage naturel, c’est que leur dégradation vient naturellement enrichir votre terre. En revanche, il faut prévoir de désherber un peu.

Enfin, n’oubliez pas d’amender votre terre en ajoutant une fois par an du compost venant de votre bac à compost maison.

Concernant l'auteur

Christophe

Laisser un commentaire