Blog La terre

Comment choisir un bon terreau pour vos plantations ?

Produit de base utilisé par plusieurs jardiniers, le terreau existe sous plusieurs formes et il est souvent difficile d’effectuer un bon choix. Pourtant, certaines astuces permettent de trouver le meilleur support de culture pour assurer une bonne croissance des plantations. Dans ce texte, nous proposons de découvrir des informations utiles pour choisir le terreau idéal pour planter des fleurs dans votre jardin, rempoter une plante ou faire des boutures.

Pourquoi utiliser du terreau pour vos plantations ?

Les raisons d’utiliser du terreau pour ses plantations sont nombreuses et variées. Une solution largement plébiscitée par les jardiniers et d’ailleurs préférée à la terre végétale, le terreau offre bon nombre d’avantages. De manière générale, ceux vendus dans le commerce ne contiennent aucune graine. Vous ne verrez donc pas croître de mauvaises plantes, comme c’est souvent le cas lorsqu’on utilise la terre végétale.

L’autre raison d’utiliser le terreau, c’est que ce produit favorise une bonne circulation de l’eau et constitue donc un véritable atout pour les plantes en pot en intérieur comme en extérieur. En outre, le terreau possède des engrais à diffusion lente, ce qui permet à la plante de trouver de quoi se nourrir pendant plusieurs mois. À noter qu’il est possible de produire un terreau qui répond aux besoins spécifiques d’une plante. Selon le cas, vous pouvez par exemple fabriquer du terreau pour aider vos rosiers ou vos plantes de bruyère à bien s’enraciner dans le sol.

Apprenez à faire la différence entre terreau, substrat et terre végétale

Pour certaines personnes, terreau, substrat et terre sont généralement considérés comme un même support de culture. Pourtant ces termes désignent différentes choses et il est important de savoir les distinguer pour faire le bon choix de terreau.

À la base, le terreau est formé de matières organiques (fumier, déchets végétaux, tourbe, compost, fibres, etc.) auxquelles sont ajoutées des matières minérales (argile, sable, dolomie, vermiculite, etc.). Mais, chez la plupart des jardiniers de nos jours, ce support de culture est obtenu à partir de végétaux broyés et décomposés auxquels ils ajoutent du sable et des engrais.

En ce qui concerne le substrat, retenez qu’il s’agit souvent d’un ensemble de matériaux utilisé comme support en horticulture pour favoriser un meilleur enracinement des plantes. Il peut donc être d’origine artificielle, minérale, ou végétale.

Quant à elle, la terre végétale, c’est ce que vous avez dans votre jardin. Elle se compose généralement d’éléments minéraux et de végétaux relativement dégradés en proportions variables.

Comment reconnaître et choisir un bon terreau ?

Dans un contexte où les propositions de terreaux sont multiples, savoir reconnaître le bon support de culture est indispensable pour une bonne croissance de vos plantations. Avant donc de procéder à l’achat, vous devez vérifier un certain nombre de choses. En effet, un bon terreau doit :

  • bien retenir l’eau pour vous éviter le fait de devoir arroser les plantes tous les jours ;
  • pouvoir bien restituer l’eau retenue à la plante lorsqu’elle en a besoin ;
  • être bien dense pour favoriser un bon enracinement de la plante ;
  • perméable pour faciliter la circulation de l’eau ;
  • être composé d’environ 60 % de matière organique.

Sur le marché actuel, il existe différents types de terreaux et les prix varient largement. Si le terreau d’entrée de gamme est particulièrement apprécié pour son petit prix, il n’offre aucune garantie. De manière générale, ce type de terreau est composé de gros broyat et légèrement décomposé de végétaux, ce qui ne favorise pas une bonne croissance des plantations. Puisque la dégradation est encore à ses débuts, vous risquez de brûler les racines des jeunes plantes si vous utilisez ce terreau. À noter que beaucoup d’entre les terreaux pas chers contiennent de petits morceaux de plastique ou même des filtres de cigarette, ce qui constitue un frein au développement des plantations.

Pour obtenir les meilleurs résultats pour vos plantes d’intérieur, votre jardin ou votre potager, vous ferez mieux d’opter pour les terreaux moyens ou haut de gamme. Dans la plupart des cas, la composition et la structure de ces produits favorisent un excellent développement des racines. Vos plantes pourront donc bien tenir en place, quelle que soit la saison. Précisons toutefois que ces types de terreaux contiennent souvent des engrais naturels ou chimiques et il est important de bien lire la composition si vous devez utiliser l’un d’entre eux pour votre verger ou votre potager.

Pour éviter tout risque d’intoxication alimentaire, le mieux est de s’offrir un composteur ou de réserver un coin dans son jardin pour fabriquer soi-même son terreau bio. Si ce choix est écologique, il est également économique (gratuit) et favorise un bon développement des plantations.

Maintenant que vous savez comment choisir un bon terreau, il vous revient de faire le geste idéal afin d’assurer une bonne croissance de vos plantes.

Laisser un commentaire