Astuces

Comment nettoyer un terrain pour limiter les risques en cas d’incendie ?

Rate this post

Vous habitez dans une région du sud de la France où chaque année on dénombre beaucoup d’incendies. Vous n’avez qu’une angoisse : que votre terrain parte en fumée dès que la sécheresse s’installe en été. Voici quelques bonnes pratiques pour limiter les risques.

Débroussailler le terrain

nettoyer un terrain pour limiter les risques en cas d’incendieVous devez chaque année prendre l’habitude de débroussailler votre terrain. Ainsi, l’entretien sera assez facile. Si vous ne le faites pas pendant quelques années, certaines zones vont se transformer en véritable jungle et il sera alors beaucoup plus compliqué de les débroussailler. Vous y passerez plus de temps si vous le faites vous-même ou alors cela vous reviendra très cher si vous prenez un artisan pour le faire à votre place.

Si vous réalisez vous-même l’opération de débroussaillage, vous devez acheter un équipement adapté. Ne prenez pas une débroussailleuse à 50 ou 100 €. Elle risquerait de tomber en panne très rapidement. Il vous faut du matériel professionnel pour nettoyer de grandes surfaces. Commencez par vous entrainer sur un terrain plat où il y a peu de ronces avec des herbes d’une faible densité. Cela vous permettra de vous faire la main. Ensuite, vous pourrez attaquer les zones plus touffues.

Clôturer votre jardin

Un bon moyen d’éviter les incendies est de clôturer votre jardin. Si vous disposerez d’une grande surface, cela risque de vous revenir très cher. Mais pour un espace de quelques centaines de m², c’est tout à fait envisageable.

La plupart des incendies ont pour origine une erreur humaine. En réduisant le risque d’intrusions, vous limitez ainsi le risque de départ de feu. Par contre, la clôture n’arrêtera pas la propagation du feu venu d’un autre terrain.

Couper certains arbres

Lorsque les pompiers visitent un terrain, ils recommandent souvent de couper certains arbres. Une forêt trop dense aura tendance à s’embraser beaucoup plus rapidement. Le but va donc être de réduire le nombre d’arbres et de s’assurer qu’il existe un certain espace entre chaque tronc.

Un autre conseil est de couper les branches pour éviter les ponts entre arbres. Variez les essences pour avoir de grands arbres et entre eux des arbres plus petits. Ainsi, le feu aura plus de mal à se propager d’une cime à une autre. Evidemment, si votre sol n’est pas propre, ce conseil ne vous servira pas à grand-chose. Donc vous devez être attentif à chaque détail.

Se débarrasser des débris végétaux

Le travail de nettoyage va produire de nombreux débris végétaux dont vous allez devoir vous débarrasser. En général, la mairie vous demandera de les emporter dans une déchèterie pour qu’ils soient recyclés. Ce n’est pas forcément toujours facile quand on a de très gros volumes.

Dans certaines régions, il est possible de les brûler sur place à certaines périodes de l’année. Ce n’est pas possible partout, ni tout le temps. Vous devez donc vous renseigner avant de vous lancer dans une telle opération. Il est conseillé de le faire un jour où le terrain est mouillé, après une forte pluie, pour limiter les risques de propagation.