Les arbres

Quel figuier pour planter en pot ou au jardin ?

Le figuier est un arbre qui se prête bien à la culture en bac, sur un balcon ou une terrasse, mais également au jardin. Peu exigeant et nécessitant peu d’entretien, il produit de manière régulière à condition de bien choisir la variété. Unifère, bifère, quelle est la plus adaptée en fonction de votre lieu de résidence ? climat de votre région ?

Unifère ou bifère, quel figuier choisir en fonction de votre région ?

Contrairement à la majorité des fruitiers comme le poirier ou le cerisier par exemple, le figuier peut produire jusqu’à deux fois par an.

Qu’est-ce qu’un figuier unifère ?

Un figuier unifère est un arbre produisant des figues vertes, rouges ou violettes une seule fois par an. La récolte intervient généralement à partir d’août et jusqu’en octobre selon les espèces.

En raison de sa floraison relativement tardive, le figuier unifère est à privilégier dans les zones où l’hiver peut être rigoureux et où les gelées d’avril et de mai sont fréquentes.
Parmi les variétés autofertiles les plus connues, on trouve notamment :

  • la Pastilière : ce fruitier de faible vigueur est idéal pour les petits jardins ou la culture en bac sur un balcon. Sa production de fruits bleu-noir foncé est abondante, même s’ils ont tendance à se fendre même par temps sec ;
  • la Ronde de Bordeaux : variété précoce avec une récolte dès le début août au sud de la France et à la fin de ce même mois pour les autres régions. Grande résistance au froid et au maladie. Toutefois, en raison de son développement relativement important, il est réservé au grands jardins ;
  • la Noire de Barbentane : cette variété au développement important est relativement résistante à l’humidité. Elle ressemble beaucoup à la Bourjassotte noire, tout en étant plus précoce.

Qu’est-ce qu’un figuier bifère ?

Le bifère est un figuier qui produit deux récoltes dans l’année. Les premières figues nommées figues fleurs apparaissent très tôt et se récoltent courant juillet. La seconde production intervient au sortir de l’été, à partir de la mi-septembre jusqu’à novembre selon la variété.

Du fait de sa floraison plus précoce que celle des figuiers unifères, le bifère doit être privilégié dans les régions à l’hiver plutôt doux et où les gelées tardives ne sont pas l’habitude. Il s’agit principalement de la moitié sud du pays et en bordure de littoral comme la Bretagne.

Parmi les variétés les plus connues, citons par exemple Goutte d’Or, Madeleine des deux saisons ou encore Brown Turkey.

Planter un figuier en pot sur sa terrasse ou son balcon

La culture de ce fruitier en pot est tout à fait envisageable, à condition de sélectionner des variétés adaptées. Pour cela plusieurs critères sont à prendre en considération :

  • développement limité : il est essentiel de privilégier un figuier de faible vigueur. Dans le cas contraire, celui-ci supporterait mal d’être en bac ou vous contraindrait à souvent le tailler ;
  • autofertile : tous les fruitiers ne sont pas autofertiles. Assurez-vous que la variété choisie n’a pas besoin de la présence d’une autre congénère pour produire des fruits ;
  • prendre soin de sa terre : cultiver un figuier en pot implique de protéger la terre à l’aide d’un paillage, mais également de l’amender une à deux fois par an à l’aide d’engrais bio adaptés.

Laisser un commentaire